Pourquoi on n’en a rien à f*** de tes compétences

Il y a vraiment un truc qui me turlupine, et je me suis dit qu’il fallait absolument que je te le partage. D’où cet article…

Pour voir l’article en vidéo :

Cette chose qui me turlupine.

Cela fait plusieurs fois, ces derniers temps, que je me retrouve face à une même situation. Face à des personnes qui veulent se réorienter dans leur vie professionnelle. Et qui, du coup, font un bilan de compétences.

L’une des fois où ça s’est produit, il s’agissait d’une dame qui était venue me voir. Donc elle était chez moi.

Ce jour-là, j’étais d’humeur taquine, j’avais envie de jouer avec elle. Alors j’ouvre mon placard, je prends le balai, je le lui donne et je lui demande : « Montre-moi comment tu balaies. »

Ma version (taquine) du bilan de compétences.

Elle me regarde bizarrement, mais elle le fait quand même. Donc elle passe le balai. Et je lui dis : « C’est magnifique ! Tu passes super bien le balai ! Voilà une compétence que tu as qui est extraordinaire !

Du coup, maintenant, tu peux réfléchir à si tu veux balayer à l’extérieur ou à l’intérieur.

Si tu as envie de balayer à l’extérieur tu peux contacter les mairies, pour voir s’ils ont besoin de balayeurs de rues. Sinon tu peux contacter les entreprises de nettoyage. Ou tu peux créer ta société et être toute seule au début, puis embaucher d’autres gens, et grandir comme ça… »

Je pars un peu dans un  délire, parce que ça m’amuse. Mais je suis un peu toute seule à m’amuser, un peu toute seule dans mon délire. Et la dame, elle me regarde et… manifestement, elle n’est pas contente.

Au final, je lui dis : « Voilà, on sait exactement ce que tu peux faire, comment, où, etc. C’est parti, bim, vas-y. Est-ce que tu es satisfaite ? »

Si toi aussi tu veux une vie professionnelle pleine de sens, te sentir à ta place, utile et donner le meilleur de toi-même, clique ici pour t’inscrire à ma masterclass gratuite :

Pourquoi l’expérience n’a pas été concluante.

Et elle me répond : « Non, je ne suis pas satisfaite », bien sûr. Alors je lui demande « Pourquoi n’es-tu pas satisfaite ? On sait exactement dans quoi tu es compétente et à quelles portes tu peux aller frapper, etc. Et comment mettre en place, comment trouver un job, et tout. »

Et elle me dit qu’elle n’est pas satisfaite, « parce que je n’ai pas envie de faire ça ! »

Mais juste en le disant, elle a compris où je voulais en venir avec mon petit manège. Qui est qu’un bilan de compétences, je ne vais pas dire que ça ne sert à rien, mais ce n’est pas la priorité !

La VRAIE priorité.

La priorité, c’est de savoir ce que tu aimes faire, comment, avec qui, dans quel contexte, dans quel cadre… Quels sont tes rêves, quels sont tes besoins ? Qu’est-ce qui te fait vibrer ? Où est-ce que tu te sens vraiment à ta place, vraiment vivant ?

Et, de tout ça, faire une activité qui te permette de t’épanouir pleinement, aussi bien personnellement que financièrement.

Après, peut-être, parler compétences. Parce que tu peux te dire, par rapport à ce projet-là, que tu vas faire telle formation, parce qu’elle va t’apporter des compétences en plus, utiles pour ton activité. Ou telle formation parce qu’elle va te permettre d’affiner telle compétence que tu as déjà.

Mais cette histoire de compétence, ça vient après le « quoi faire ». Et ce « quoi faire », il ne correspond pas à tes compétences mais à ce qui vibre en toi, à ce qui t’anime et à ce qui va faire que tu vas être super heureux dans ta vie professionnelle.

Si toi aussi tu veux une vie professionnelle pleine de sens, te sentir à ta place, utile et donner le meilleur de toi-même, clique ici pour t’inscrire à ma masterclass gratuite :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *