Le régime de bananes ou l’origine de nos croyances limitantes

Vous avez déjà tous entendu parler de croyances limitantes, non ? Et savez-vous vraiment comment elles fonctionnent ? Comment nous les « attrapons » et quelle est leur influence sur notre vie ?

C’est ce que je veux vous expliquer dans cet article, d’une façon percutante, grâce à l’histoire du « régime de bananes ».

Nos croyances limitantes et nous

Hier, lors d’une conférence, je donnais ma conception de l’être humain, qui est que nous sommes tous une pépite. Et cette pépite, au cours du temps, en fonction de nos expériences, de notre éducation, de nos peurs, de nos croyances, etc… cette pépite, souvent, elle se couvre de couches qui « ne sont pas nous ».

C’est pourquoi, pour pouvoir être pleinement nous-même, pour pouvoir vivre la vie qui nous correspond, cela demande un certain travail de « décrassage », de « nettoyage », voire d’archéologie à la recherche de notre pépite.

Une expérience montre très bien comment nous apprenons des choses qui ne sont pas nous et qui nous limitent. C’est cette expérience que je vais donc partager dans cet article.

Pour vois l’article en vidéo :

Première phase de l’expérience

Cette expérience, qu’est-ce que c’est ?

  • Une pièce,
  • des singes,
  • une échelle,
  • en haut de l’échelle, un régime de bananes.

Cette pièce a encore une particularité : dès qu’un singe essaie de grimper à l’échelle, elle est aspergée d’eau froide.

Évidemment, un premier singe tente de monter à l’échelle, et la douche froide se déclenche. Un deuxième tente le coup, un troisième… Il ne faut pas beaucoup de tentatives aux singes pour qu’ils fassent le lien entre le fait de monter l’échelle et le déclenchement de la douche froide. Et comme ils n’apprécient guère la douche froide, ils arrêtent de grimper cette échelle.

Ça, c’est la première phase de l’expérience.

Deuxième phase de l’expérience

Une fois que le système est bien installé, arrive la deuxième phase de l’expérience. On remplace un singe par un nouveau, et, ce qu’ignorent tous les singes de l’expérience, c’est qu’on désactive la douche froide.

Le nouveau singe arrivé dans la pièce, évidemment, se dirige vers l’échelle. Et tous les autres, bien sûr, l’empêchent de grimper. Parce qu’ils savent, ou plutôt croient savoir ce qui va se passer s’ils le laissent faire.

Petit à petit, on remplace tous les singes « première génération » par d’autres singes qui n’ont pas connu la douche froide. Mais ils apprennent des autres qu’il ne faut pas grimper à l’échelle.

Troisième phase de l’expérience

Arrive un moment où ne se trouve plus dans la pièce aucun singe de la « première génération ». Autrement dit, ne se trouvent plus dans cette pièce que des singes qui n’ont pas connu la douche froide. Mais ils continuent à ne pas monter à l’échelle. Et, ce qui est plus fort encore, ils continuent à apprendre aux nouveaux singes qui arrivent qu’il ne faut surtout pas monter à l’échelle !

Le régime de bananes et nous

Si on y pense, on a tous un ou plusieurs « régimes de bananes » : des rêves, des objectifs, des choses que nous avons toujours eu envie de faire mais que nous ne nous permettons pas de faire parce que nous pensons que « ce n’est pas possible » ou que « nous ne méritons pas » ou que « nous ne sommes pas capables »…

Pareil que les singes : peut-être avons-nous appris que ce n’était pas possible et qu’au moment où nous l’avons appris c’était vrai, parce que nous étions trop petit à ce moment-là par exemple. Ou peut-être que nous avons appris que ce n’était pas possible parce que pour nos parent, ou nos grands-parents ce n’était pas possible.

Mais peut-être aussi qu’aujourd’hui la douche froide est désactivée, et qu’on peut y aller…

Et si on grimpait à l’échelle ?

Tant qu’on n’a pas vérifié, testé, toutes ces petites voix qui murmurent « ce n’est pas possible », « les autres vont me juger », « je ne mérite pas », etc. ne sont que des croyances limitantes, des leurres, des « bonnes excuses » pour ne pas sortir de notre zone de confort.

Or il n’est pas de changement, pas d’évolution, pas de belle réalisation sans sortie de zone de confort !

En tout cas, ça vaut le coup d’essayer parce que, imagine, tu essayes de grimper l’échelle et tu reçois une douche froide. Au pire, tu es un peu mouillé !

Au mieux, la douche froide n’existe plus. Tu peux grimper sans obstacle et aller attraper ton régime de bananes, quel qu’il soit.

Quels que soient les projets, les rêves qui t’ont déjà traversé l’esprit et que tu ne t’es pas permis d’accomplir jusqu’ici, vas-y. Dirige-toi au moins vers l’échelle, grimpe le premier échelon, et vois ce qui se passe.

Au pire, il y a un bel apprentissage là derrière, toute expérience est bonne à prendre. Essaye, fais un premier pas. Et surtout, ne laisse aucune croyance limitante diriger ta vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *