Deux clés pour devenir inarrêtable

En voilà un titre qui peut paraître un peu « pompeux », non ? Il n’empêche qu’il est essentiel d’être inarrêtable, essentiel de savoir que quand on se fixe un objectif, quel que soit cet objectif, qu’il soit d’ordre privé ou professionnel, il y a des moments où on est rattrapé par les doutes, les peurs, le découragement, la fatigue, le ras-le-bol… Et tout ça c’est normal, ça fait partie du processus !

Pour voir l’article en vidéo (sinon la lecture continue ci-dessous) :

Il est donc important de savoir que ça va arriver, important de comprendre que c’est normal, et surtout primordial de ne pas laisser ces doutes, ces peurs, ces croyances limitantes l’emporter sur l’envie d’atteindre notre objectif.

Être inarrêtable, cela passe par deux clés : « quoi » et « pourquoi ».

Une première clé : QUOI

Le « quoi », c’est l’objectif. Il est essentiel qu’il soit en lien avec qui nous sommes, avec ce que nous voulons pour nous, pour notre vie, avec les choses vraiment importantes à nos yeux et à notre cœur.

Imaginons une personne qui, au niveau professionnel, vise une promotion, parce que dans l’évolution « normale » de sa carrière, cette promotion s’inscrit dans une suite logique. Or en réalité, cela ne représente pas, pour cette personne, un objectif qui la « nourrit », ce n’est pas un objectif qui va la faire grandir. Alors peut-être ne va-t-elle pas atteindre cet objectif, peut-être ne va-t-elle pas donner toute l’énergie nécessaire à l’obtention de cette promotion. Ou, si elle le fait, ce sera au détriment de son bien-être, voire de sa santé…

Se fixer un objectif qui nous correspond vraiment, c’est la base !

Si toi aussi tu veux une vie professionnelle pleine de sens, te sentir à ta place, utile et donner le meilleur de toi-même, clique ici pour t’inscrire à ma masterclass gratuite :

Une deuxième clé : POURQUOI

Une fois l’objectif fixé, pour ne pas se laisser décourager au premier, voire au dixième obstacle, il est bon d’ancrer cet objectif dans du sens : une valeur (ou plusieurs) fondamentale pour nous. Ainsi, même lors de moments de doutes, de peurs, et même quand les autres nous renvoient leurs propres peurs, leurs propres doutes, on peut se raccrocher à notre « pourquoi ». C’est alors que peut l’emporter cette petite voix en nous qui nous dit : « si je veux atteindre cet objectif-là, c’est pour telle bonne raison, c’est pour telle valeur sur laquelle je ne veux faire aucune concession, parce qu’elle est vitale pour moi ».

Ce « pourquoi » rend notre objectif plus important que tout, plus important que le moment de fatigue, que le moment de découragement, ou que les peurs, etc… qui peuvent nous assaillir.

Comment trouver ce QUOI et ce POURQUOI ?

Il est parfois difficile d’identifier ce « quoi » et ce « pourquoi », il arrive qu’ils se cachent… Quand c’est le cas, il y a une personne que nous pouvons contacter et qui a les bonnes réponses pour nous : notre petit enfant intérieur.

Notre enfant intérieur, c’est cette part de nous qui a toujours six, sept, huit ans maximum. Ce petit enfant-là, il est encore libre de beaucoup de peurs et de croyances, il est encore dans un monde où rêver est possible (et pas seulement la nuit), où réaliser ses rêves est possible.

Par la suite, tout au long de notre vie, des portes se sont refermées parce que notre éducation, notre vécu, nos « échecs »… nous ont fait adopter une vision de nous et du monde limitée.

Notre enfant intérieur, lui, il est resté connecté à ce qui compte pour nous, à ce qui a du sens pour nous et à sa puissance créatrice.

Notre enfant intérieur, il peut nous montrer le chemin et nous ouvrir les portes que nous avions fermées derrière nous…

Ne dit-on pas « la vérité sort de la bouche des enfants » ? Écoute ton enfant intérieur, il est le mieux placé pour savoir qui tu es vraiment, ce que tu veux vraiment, et pour savoir que c’est possible !

Si toi aussi tu veux une vie professionnelle pleine de sens, te sentir à ta place, utile et donner le meilleur de toi-même, clique ici pour t’inscrire à ma masterclass gratuite :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *