Sélectionner une page

Contrairement à certaines idées reçues, un livre n’a jamais changé la vie de personne ! Lire écouter des conférences, regarder des vidéos…), ça peut même être un piège…

Voir l’article en vidéo :

 

Premier stage à l’école Écoute ton corps de Lise Bourbeau

La première fois que j’ai fait un stage de développement personnel, la matinée a commencé sur cette question de l’animatrice : « Qui est-ce qui a lu un livre de Lise Bourbeau ? »

Assez logiquement, tout le monde lève la main.

Moi, je suis rassurée : jusque-là tout va bien, j’ai l’impression d’avoir gagné mon laisser-passer pour ce stage. Ouf.

Arrive la question suivante : « Qui est-ce qui a lu trois livres de Lise Bourbeau ? ». Là je suis super fière, pour une fois j’ai un côté « élève modèle » qui me met pleinement en confiance pour la suite. Et elle peut encore y aller, je les ai tous lus, les livres de Lise Bourbeau.

De l’information à l’action

Ma belle assurance a volé en éclat quand l’animatrice a posé la troisième question : « Qui est-ce qui a mis en application les exercices proposés dans les livres ? »

Tout à coup je devais bien ravaler ma fierté : je n’avais fait aucun des exercices en question.

Cependant, j’en avais fait une, d’action. Et elle a été déterminante pour le reste de ma vie : je m’étais inscrite à ce stage. Suite à quoi j’ai fait tous les stages de l’école de Lise Bourbeau. Et surtout, j’ai fait tous les exercices qui permettaient d’appliquer au quotidien ce qu’on apprenait lors de ces stages.

Un livre, une vidéo, un stage même… il est un fait que rien de tout cela ne peut changer la vie de quelqu’un à moins que ce quelqu’un ne concrétise ce qu’il y apprend par des actions dans sa vie quotidienne.

L’information n’est pas la tranformation

Si l’on va plus loin, les livres peuvent même être des pièges !

Laisse-moi te raconter cette anecdote : à la fin d’une séance avec un client, je lui conseille de faire la technique des bonshommes allumettes – cette technique permet de couper les liens toxiques avec des personnes et des situations, je la conseille très souvent à mes clients.

Je lui montre comment on fait, je lui explique le pourquoi et le comment, je le laisse repartir avec le mode d’emploi… et je lui dis en plus que s’il veut davantage d’informations à propos de cette technique, Jacques Martel a écrit un livre dans lequel il explique tout.

Lors de notre rendez-vous suivant je lui demande s’il a bien fait l’exercice. Sa réponse fut la suivante : « Non, mais c’est parce que j’ai commandé le livre, je ne l’ai reçu qu’hier et je n’ai pas encore eu le temps de le lire. »

Ok, il n’a pas lu le livre. Mais le livre, c’est encore de l’info. Or pour faire l’exercice, il n’avait pas besoin d’info, il avait juste besoin de 5 minutes et d’appliquer ce que je lui avais montré.

Ce livre lui avait servi d’alibi pour ne pas passer à l’action.

L’illusion de l’action

Qu’il s’agisse des livres, des vidéos Youtube ou quoi que ce soit, aucun livre, aucune vidéo n’a jamais changé la vie de personne si cette personne n’est pas passée à l’action suite à cela.

Et pourtant très souvent je vis ce genre de dialogue :

  • Ça ne va pas dans ma vie, je m’ennuie au boulot, j’aimerais bien changer, trouver autre chose.
  • Ok, et qu’est-ce que tu fais pour que ça change ?
  • Je les des livres.

Des mois passent…

  • Ça ne va pas dans ma vie, je m’ennuie au boulot, j’aimerais bien changer, trouver autre chose.
  • Ok, et qu’est-ce que tu fais pour que ça change ?
  • Je les des livres.

Voilà une personne qui a accumulé beaucoup de théorie, et qui peut continuer encore longtemps. Tant qu’elle ne passera pas à la pratique, rien ne changera dans sa vie…

Une recette de gâteau au chocolat ne fait pas le gâteau au chocolat

L’information c’est bien, c’est même indispensable pour ouvrir nos horizons. En s’informant, on découvre de nouvelles choses, qu’il existe d’autres façons de fonctionner…

Mais de l’information à la tranformation il y a deux ingrédients indispensables : la prise de décision et le passage à l’action.

C’est comme si tu télécharges une recette de gâteau au chocolat : tu n’as pas encore le gâteau au chocolat. Et si tu n’achètes pas les ingrédients nécessaires et que tu n’appliques pas ce qui est préconisé dans la recette, jamais tu n’auras de gâteau au chocolat.

Il n’y a donc pas de secret, ou alors il n’y a qu’un seul : l’action.